La Municipalité de Clarmont crée la surprise

C’est avec surprise que le Comité de pilotage a appris que la Municipalité de Clarmont a voté lundi soir en faveur du retrait de la commune du projet de fusion « Les 7 ». Le COPIL exprime ses vifs regrets quant à cette décision. Avec tous les signaux au vert pour mener plus avant la réflexion – à 7 !  – le COPIL espère vivement que le Conseil général de Clarmont infirmera cette décision.

 

Tous les signaux au vert

Le 20 janvier 2016, malgré un avis défavorable de sa Municipalité, le Conseil général de Clarmont avait formellement décidé, comme les 6 communes voisines, de « prendre acte de l’intention de la Municipalité de procéder à l’étude d’un projet de fusion (…) ; et d’encourager et soutenir la Municipalité dans cette démarche ». La Municipalité de Clarmont a depuis pris part aux groupes de travail afin de respecter au mieux le mandat du Conseil Général. Aujourd’hui au terme de cette phase d’étude préalable, le rapport stratégique conclut favorablement à un rapprochement de nos sept communes, sous forme de projet de fusion. Par ailleurs, la première soirée publique participative de mercredi 17 mai dernier a encore permis de sentir la population intéressée et motivée à s’investir dans la démarche entamée.

 

Un pour sept, sept pour un !

Pourtant, la Municipalité se montrant toujours défavorable au projet, elle a donc décidé lundi soir de déposer au Conseil Général du 19 juin prochain un préavis demandant le retrait de Clarmont du projet d’étude de fusion. Bien que cet éventuel retrait ne mette pas fondamentalement en péril le projet de fusion, le COPIL espère vivement que le Conseil général de Clarmont ne votera pas le retrait.

Ce projet de fusion est une aventure magnifique démarrée à 7 qui a déjà permis de développer les échanges entre nos villages et d’augurer de riches collaborations futures. Nous espérons vivement pouvoir continuer de construire à 7 !

Christine Gilliéron (syndique d’Apples, Laurence Cretegny (syndique de Bussy-Chardonney), François Delay (syndic de Cottens), Eric Vuilleumier, (syndic de Pampigny), Aurel Matthey (syndic de Reverolle), Fabrice Marendaz (syndic de Sévery).

Prise de position « Les 7 » (24 mai 2017) – pdf